dafuq ! (lin lin ♥)



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

 dafuq ! (lin lin ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité

Invité


MessageSujet: dafuq ! (lin lin ♥)   Dim 22 Avr - 1:57

 « Hmmmmmmmmmmm... ! » Fallait vraiment que je change la sonnerie de mon réveil parce que ça ressemblait plus à une alerte apocalypse qu'à une simple alarme. Damn it, ma tête me faisait un de ces mal de chien ! Franchement pas cool pour commencer la journée. D'ailleurs... Il est quelle heure au juste ? Et on est quel jour ? Où.. Où est-ce que je suis... ? QUI SUIS-JE ?! Il m'a fallut quelques longues secondes pour retrouver mes esprits ainsi que pour me décider à ouvrir les yeux. Je n'avais aucun souvenir de la veille si ce n'est avoir été invité à une skin party complètement démente. Tâtonnant par ci par là ma table de chevet sans prendre la peine de lever la tête ou me lever tout court, j'empoignais enfin mon téléphone qui notifiait treize appels manqués et cinq messages non lus, dont la plupart me disait que le ballot de paille que j'avais allumé la nuit dernière avait fait cramer tout le champs derrière lequel se déroulait la fête. Bon. Ça expliquait cette étrange odeur de brûlé. Vous croyez que j'irais en enfer pour ça ? N'empêche que, je dois être trop classe complètement bourré. Encore à l'ouest, je me suis étiré de tout mon long jusqu'à ce que mon bras gauche se pose sur quelque chose d'étrangement dur qui, d'après mes souvenirs -du moins ceux qu'il me restait- n'avait jamais été là avant. Et plus je touchais, plus ça me faisait penser à un dos. Mais ça pouvait pas être ce que j'étais en train de penser... Quoique, wait. Lentement, très lentement, je prenais appui sur mes coudes pour pouvoir constater qu'il y avait une forme humaine qui roupillait juste à côté de moi. Et cette forme humaine, c'était...  « OH PUTIN. » Pas de panique, surtout, pas de panique. C'était probablement encore un de mes fantasmes ! Ma tête jonglait entre le haut du corps nu de Lin et le mien. Est-ce qu'on avait... fait... Non. Dieu s'il te plait, fait que je ne sois pas complètement nu sous mon drap. Rien qu'un pantalon, un caleçon, un kilt même mais quelque chose! Si je suis habillé, j'te promets d'aller à la messe tous les jours. Merci. Bon… Pour le résultat j'aurais tout aussi bien pu prier Chuck Norris. Non mais quel est l'intérêt de demander quelque chose à Dieu si c'est pour rester les bras croisés ? Demain, j'achète un Bouddha. Quoique vu l'urgence, j'me demande si je ferais pas mieux de demander mes trucs à Bouddha là maintenant plutôt que d'attendre de lui acheter une statue à grands frais.

Je ne sais pas très bien comment on s'adresse à lui. Est-ce qu'au moins il comprend le coréen ?

Nom d'une culotte surdimensionnée, comment voulez-vous que je sois un bon bouddhiste si je n'arrive même pas à tenir plus de deux minutes en tailleur. Je parie que le dalaï lama n'avait pas ce genre de problème. Ni sa meilleure amie nue dans son lit. Je me demande comment on appelle le père du dalaï lama. Papy lama ? ( Je m'étonne moi-même. Ma vie a beau être un fac-similé de boulettes, j'arrive quand même à rire et à être terriblement spirituel.) Plus sérieusement. Pourquoi est-ce qu'il fallait que ça m'arrive à moi ? Ma première fois, avec ma meilleure amie, ET JE NE ME SOUVENAIS DE RIEN. Le sort est contre moi c'est sûr. J'avais rêvé de ça des millions de fois. Mais c'était pas ça le pire non. Le pire, ça sera quand elle se réveillera. N'oublions pas que Cheng Lin était chinoise. C'était dans ses gênes d'être chiante et coincée au possible. Et puis, comment est-ce qu'on en était arrivés là ? Est-ce qu'elle était à côté de la plaque elle aussi lorsqu'on a fait... J'arrive même pas à me l'avouer. Je n'aurais jamais imaginé ma première fois comme ça. Quoique j'étais assez bien tombé au niveau de la marchandise, 100% made in China !

J'me demande combien de temps ça a duré.

Mais l'heure n'était plus aux questions, je n'allais pas rester là, debout -encore nu- en train d'observer Lin dormir paisiblement ! Les zoziaux gazouillaient comme des zoziaux à une surboom de zoziaux. La journée était magnifique. Pas pour tout le monde, il va sans dire. Le soleil se reflétait sur le dos nu de Lin qui était à des lieues de se douter de ce qu'on avait fait la nuit dernière. Si seulement je pouvais être à sa place. J'espère qu'elle était en train d'en profiter parce que j'allais bientôt la réveiller. J'ai pris le premier pantalon qui me venait sous la main pour l'enfiler et marchais doucement vers la Belle au Bois Dormant.  « Coucou... Lin ? Réveille toi... Il est tard... » Profitant de mes dernières secondes de répit je me suis assis près d'elle pour lui caresser le dos, en regrettant quand même qu'elle se soit endormis sur le ventre. Si vous voyez ce que je veux dire.  « Alors quand tu ouvriras les yeux, surtout, ne panique pas, d'accord ? »
Revenir en haut Aller en bas



Yuan Cheng Lin
avatar

❖ wonderful pawns.
they became useful as pawns in a game of chess.

Ϟ messages postés : 92
Ϟ live in seoul since : 02/04/2012


MessageSujet: Re: dafuq ! (lin lin ♥)   Lun 30 Avr - 22:13

Dae Jung la mènerait à sa perte. Voilà ce qu'elle pensait, et avait toujours pensé d'ailleurs. Comme des êtres si différents faisaient-ils pour être si proches ? Une erreur de la nature, surement. Ou du destin. Bref, de quelqu'un. Mais à la base, ça ne devait pas être programmé, oh non. Comment voulez-vous que ce le soit ? Ils ne se ressemblaient tout simplement... Pas. Ils n'avaient rien en commun, que dalle ! L'un aimait tripoter les filles et faire la fête, l'autre frappait les hommes et passait son temps à étudier. Vous voyez bien, aucun point commun ! Il y a de quoi devenir fou, hein ? D'ailleurs, la pauvre Cheng Lin allait finir par le devenir avec lui. Il la traînait constamment dans des histoires sans queue ni tête, puis dans de drôles de soirée. Oui, car en plus de tenter de la tripoter au moins un millier de fois par jour, il s'amusait aussi à la traîner de force dans des... Quoi déjà ? Ah oui. Skin party. Une fête où le tripotage est de mise. Donc, à une fête où le monde entier pouvait s'amuser à la tripoter, dont lui. Généralement, elle passait la soirée dans un coin, à tenter d'éviter tout contact physique en buvant de l'alcool pour oublier. Oui, oublier ce qui l'entourait, et oublier la mauvaise influence que le coréen pouvait avoir sur elle. Bon dieu, mais comment avaient-ils fait pour devenir si amis au juste, comment ?! Les contraires s'attirent peut-être mais il y avait des limites, non ? Bon, au fond, il était tout de même drôle, le petit Dae Jung. C'est peut-être pour cette raison qu'ils étaient amis ? Il lui permettait de rire et de décompresser un peu. Parce que vous savez, travailler, c'est bien beau... Mais au fond, la jeune chinoise est une humaine avant tout, et son cerveau n'est donc pas infatigable. Bien souvent, lorsque la jeune femme a un coup de blues, elle sait pertinemment que s'il débarque, grâce à ses bêtises, il arrivera pertinemment à la divertir.

Mais, elle ne lui avait rien demandé pour la veille. Là, par contre, elle n'avait eu ni coup de blues, ni surchauffe, ni rien. Elle avait prévu de passer tranquillement sa soirée devant sa télé à manger des chips, sauf que non, monsieur en avait décidé autrement. Une Skin Party, encore une. Elle avait fini par flancher, et par craquer, le suivant alors. De toute manière, elle avait pris ses petites habitudes dans ce genre de soirées. Elle se nichait dans un coin de la salle et elle buvait. D'ailleurs, une fois à la fête, c'est ce qu'elle voulut faire. Mais au bout du cinquième verre, alors qu'elle ne ressemblait plus qu'à une loque, on vint la traîner de force, et dès lors, le trou noir.

Le trou noir. Elle ne se souvenait plus de rien. Bon, si, elle se souvenait de son prénom, de la couleur de ses cheveux, de la fortune de ses parents, du montant de son salaire, de ce qu'elle avait prévu de faire subir à son frère... Mais pas de la soirée. Il n'en restait plus aucune trace, comme si l'on avait tout supprimé. Elle était endormie sur un lit et n'arrivait pas à ouvrir les yeux. Elle se sentait si bien, ainsi allongée. Et puis, elle avait l'impression que si par malheur elle se redressait... Eh bien, le monde allait s'écrouler. Peut-être à cause de sa migraine ? Mais pas seulement. Elle avait un mauvais pressentiment. Un très mauvais pressentiment. Elle l'ignora et se rendormit alors, jusqu'à ce qu'elle sentit une main glisser sur son dos. Glisser directement sur son dos. Elle n'était donc pas habillée ? Encore dans les vapes, elle n'y pensa pas tant que ça et grogna en entendant une voix, enfonçant sa tête un peu plus dans l'oreiller.

« Coucou... Lin ? Réveille toi... Il est tard... » La voix de Dae Jung. Que faisait la voix de Dae Jung à cet endroit ? Bon, elle avait peut-être terminé sa nuit chez lui. Tard ? Oh, il pouvait être midi, une heure, trois heures, minuit, elle n'en avait rien à faire, elle ne voulait pas lever la tête. « Alors quand tu ouvriras les yeux, surtout, ne panique pas, d'accord ? » Cette phrase à elle seule suffit à lui faire reprendre connaissance. Doucement, elle se décida à ouvrir les yeux. Et elle prit alors conscience de ce qui l'entourait. Elle était... Nue. Elle le sentait, elle le savait, elle était nue. La surprise fit qu'elle laissa échapper un cri avant de rapidement s'enrouler dans le drap, empêchant Dae Jung de voir quoi que ce soit. Il avait déjà du en profiter, pas la peine de lui donner d'autres occasions ! « Qu'est-ce... QU'EST-CE QUE C'EST QUE CA ?! » Elle se redressa légèrement, baladant son regard dans la pièce avant de le reporter sur lui. « OU SONT MES VÊTEMENTS ? … T'as intérêt à avoir une bonne explication ! Tu me demandes de ne pas paniquer alors que... ALORS QUE JE SUIS NUE ?! … Rassure-moi. Tu ne dormais pas juste à coté, hein ? … HEIN ? » Non. Il ne pouvait pas s'être passé quelque chose entre lui et elle. Non, impossible. … N'est-ce pas ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

dafuq ! (lin lin ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
stfu. :: i want nobody but you, you. :: archives time. :: anciens rps-