féliver. △ please, be my baby.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

 féliver. △ please, be my baby.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Lim Félix
avatar

❖ kings & queens.
karma's only a bitch if you really are.

Ϟ messages postés : 73
Ϟ live in seoul since : 23/03/2012


MessageSujet: féliver. △ please, be my baby.   Dim 3 Juin - 22:29


you're all i need, just be my girl friend.

featuring. bang silver ( son ga in ) & lim félix. ( park jae bum - jay )


le jeune blond de vingt-cinq ans avait attrapé sa veste à la vitesse de l'éclair. il avait terminé avec cette fille. enfin pas vraiment, il avais prit quand même le temps de se servir de la douche pour nettoyer toutes ses crasses qu'elle avait pu laisser ci et là sur son corps - bah quoi. il était déjà treize heures trente et après une nuit aussi mouvementée, il trouvait avoir bien trop dormi : ou plutôt que la fille en question était une grosse chaudasse qui n'en avait jamais assez. heureusement qu'il était endurant, le problème n'était pas là. c'est qu'elle a voulu le faire à peut près partout dans l'appartement. (...) après avoir jeté le préservatif, il tentait d'oublier son visage qui l'agaçait tant durant au moins quelques minutes - heureusement qu'ils ont baisés dans le noir, quoi - et préférait se regarder un long moment de le miroir, et trouvait un gros défaut sur son visage. comment avait-elle osé ?! elle lui avait laissé une marque de rouge à lèvre sur la joue gauche mais pas sur celle de droite. ah, c'est malin ! il se débarbouillait, très légèrement énervé par l'insulte qu'elle venait de lui infliger. c'est vrai quoi ! rendre son visage si parfait ASYMÉTRIQUE avec ce rouge trop beaucoup visible, une atteinte à sa fierté...

il était clair que celle-ci, il allait l'effacer illico de sa vie - plutôt de son répertoire. soit elle lui en faisait deux, soit elle n'en faisait pas du tout, merde alors ! il attrapait ses clefs et son portable après s'être rhabillé et douché. cette baraque lui donnait la nausée : mais putain ! il devait peut-être le marquer sur son front qu'il ne supportait pas le bordel avant d'aller en chauffer quelques unes ? les filles de nos jours. ah. déjà celle là tentait de le retenir en s'agrippant à son bras. « oppaaaaa. ~ restes encore un peu, s'il te plais. pourquoi tu restes jamais après qu'on ai fait l'amour ? » dit-elle, ce qui n'avait eut que pour effet de lui faire arquer un sourcil. c'était quoi cette question ? il prenait une longue pause pour bien formuler sa phrase, l'environnement le rendant particulièrement irritable en plus de l'affront qu'elle lui avait fait. et comme il le disait si bien : pas de pitié pour les vilaines garces. « à croire qu'en fait, t'es vachement conne comme fille. j'aimais ton p'tit cul, rien de plus, qu'est-ce que tu veux que j'te dise ? » prononçait-il sans aucun scrupule, se retournant vers elle en retirant son bras. il soupirait, elle était si naïve que ça ? sérieusement, il valait mieux pour lui de ne pas rester plus longtemps, il ouvrait la porte et disparaissait dans les escaliers de l'immeuble.

mr. félix remettait correctement son bonnet et sa veste avant de sortir de la grande bâtisse. la jeune femme fraîchement abandonnée était à sa fenêtre, et, par pure provocation il se retournait en sa direction. il fit mine de réfléchir avant de venir somptueusement glisser ses mains contre les extrémités de sa bouche et bien articuler : tu l'as dans le cul. un sourire c'était affiché sur son visage de démon, elle était visiblement blessée, mais il n'en avait clairement rien à foutre de sa gueule. il avait alors fait donc volte face, commençant à repartir, levant un bras vers l'arrière pour lui faire un magnifique doigt d'honneur. il marchait en direction du parc devant les bâtisses de la petite cité. il devait traverser toute ce paysage de pauvre pour se rendre à sa moto qui était garée là-haut. et mon dieu que c'était une épreuve pour lui de marcher l'air de rien jusque là haut. « pays de merde, ville de merde, société de merde, temps de merde. » se murmurait-il à lui-même.

et c'est en marchant paisiblement que par mégarde un petit garçon, sans doute pas plus âgé que cinq ou six ans, était venu se cogner contre ses cuisses. il le retenait doucement, soucieux de lui avoir fait mal, mais surtout pour ne pas avoir de problème avec la mère de ce petit morveux. il se baissa vers le petit garçon pour caresser sa tête, n'ayant aucune envie qu'il lui perce les tympans à chialer et à brayer comme un singe. « ça va petit ? fais attention. » dit-il maladroitement. il n'était pas franchement habitué à agir de la sorte, mais bon. c'était qu'un gamin quoi. il aperçu deux pieds s'approcher de là, son regard se relevait lentement en détaillant ses jambes qu'il avait l'impression de connaître. durant un instant, son coeur s'emballait et il n'osait pas franchement lever le regard plus haut... puis il avait prit son courage à deux mains & il regardait enfin son visage : il ne s'était pas trompé. « s-silver ? » dit-il en se redressant doucement.

ce gamin. c'était son gosse ?! non. pas possible. elle déteste les gosses. pourtant, elle s'était avancée vers eux. puis d'ailleurs, que foutait-elle ici ? le gosse se retournait et fonçait dans les bras de la jeune-femme en s'écriant : maman. maman. alors. c'était sa mère. un brin jaloux durant quelques secondes, il tournait le visage. « mh. t'es devenue jolie. normal que t'ai un gosse. » maromannait-il à moitié dans sa barbe. pourquoi cette fille ? pourquoi la croiser ici ? pourquoi avait-elle un petit garçon. c'était beaucoup d'un coup, non ? et pourtant. il était plutôt content de la retrouver. il optait pour une attitude je-m'en-foutiste, il se tournait vers elle, un petit sourire. « bah, j'imagine que ça va bien pour toi, alors. » dit-il rapidement. non seulement il ne savait pas quoi lui dire, mais en plus il ne se doutait pas franchement qu'elle avait énormément changé, il connait cette silver gaie et toujours prête à sourire. il posait ses yeux sur le sachet qu'elle tenait en main. mh. il se doutait étrangement du contenu. devait-il repartir ? peut-être.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

féliver. △ please, be my baby.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
stfu. :: just living out there, it's magic. :: incheon-