Kim Jae Joong ★ Bae Ilyah [eeend]



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

 Kim Jae Joong ★ Bae Ilyah [eeend]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Yoon Shin Hwa
avatar

❖ wonderful pawns.
they became useful as pawns in a game of chess.

Ϟ messages postés : 112
Ϟ live in seoul since : 16/04/2012


MessageSujet: Kim Jae Joong ★ Bae Ilyah [eeend]   Lun 16 Avr - 21:17

bae ilyah
entrez ici la citation de votre choix
annyeong, mon petit nom est bae ilyah et je suis né(e) le vingt cinq décembre mille neuf cent quatre vingt dix sept à moscou, russie ce qui fait que j'ai vingt quatre ans. vous voulez savoir quoi d'autre ? mon orientation sexuelle ? c'est un peu indiscret ça, mais si vous y tenez tant.. je suis hétérosexuel et fier(e) de l'être ! d'ailleurs mon cœur est presque pris. dans la vie je suis underco, ça t'impressionne hein ? au sein de la vie seoulite, j'aimerais être enamored. ah et, avant que j'oublie. je suis un scénario.

1. comment te verrais-tu dans dix ans ?
une belle maison, un jacuzzi sur la terrasse, une penderie qui ferait la taille d'un hall d'entrée et... mon mari/ma femme du moment qui fournirait notre revenu mensuel. ouais. je roulerais sur l'or sans avoir besoin de bouger le petit doigt.
qui vivra verra.
j'en sais rien et je m'en branle.
peut-être entouré de la personne que j'aime ? sinon.. avec mes chats.
à la tête d'une multinationale, quelle question.

2. pour toi, l'amour c'est...
tant que ça dégage le lendemain, je prend.
s'il y a c'est bien, s'il n'y a pas, encore mieux.
j'aimerai tellement pouvoir le trouver, mais il ne se décide pas.
chaque chose en son temps, pour le moment je privilégie le travail.
tant qu'il a de quoi payer mes dépenses.

3. comment te comportes-tu en société ?
dans l'ensemble je suis plutôt sociable et ne refuse jamais une nouvelle tête dans mon entourage.
j'ai toujours pensé que je n'étais personne. et la seule façon pour moi de devenir quelqu'un... et bien c'est d'être quelqu'un d'autre.
je ne sais peut être pas exactement d'où je viens mais je sais au moins où je vais et avec qui.
qu'on m'aime ou non, je suis simplement moi-même.
seuls ceux qui m'aiment comprennent qui je suis et la raison pour laquelle j'agis, justement parce qu'ils m'aiment.

4. de nuit comme de jour, tu es plutôt du genre à....
je profite de chaque seconde de ma vie, après tout, on ne sait jamais de quoi sera fait demain.
je suis toujours à l’affut d'une nouvelle proie à capturer dans mes filets.
j'essaie de mettre toutes les chances de mon côté pour avoir un bel avenir, alors quitte à passer mes journées voire des nuits blanches à étudier ça ne m'importe peu. redbull donne des ailes.
j'y vais en freestyle.
je passe généralement mes journées à sortir avec des amis, à travailler ou à me reposer chez moi, et le soir je me laisse aller à mes doux rêves bien que je ne refuse pas une petite virée en ville.. sait-on jamais, peut-être que je rencontrerai la perle rare.

5. ta devise dans la vie serait..
le talent n'est pas de tout savoir faire, mais de s'entourer des bonnes personnes pour le faire.
effort, assurance et succès. le talent ne s'imite pas, il se crée.
j'men branle.
mieux vaut régner en enfer que servir au paradis.
la vie devient une chose délicieuse, aussitôt qu'on décide de ne plus la prendre au sérieux.


Quand il était petit, il passait facilement pour un petit garçon obéissant. Cependant, ne vous fiez pas à ce petit minois enjôleur qui en fera sourire plus d’un ou d’une, Ilyah est bien le genre de garçon réservé et secret, mais cela n’exclut sans doute pas ses tendances à vouloir toujours tout contrôler. Le petit garçon d’autrefois, qui vivait dans les plaines de Russie, il s’épanouissait largement plus que maintenant. Il dit que c’est parce qu’il a grandi. Sa sœur, elle pense qu’au contraire, l’air du pays, de « leur » pays d’origine. Papa et Maman Bae étant eux-mêmes des coréennes pures souches, il a toujours été de même pour lui. Puérile quand il était jeune, il s’est concocté un caractère dur comme le fer et il monte la barre très haut au niveau des études et de ses capacités intellectuelles à retenir certaines choses. Ilyah se trouve parfois trop superficiel face aux autres, ce qui fait que par moment, on pourrait lui trouver un visage particulièrement hypocrite et des propos complètement mesquins. Il n’est pourtant pas réellement dans son genre de cracher son venin sur les gens, sauf quand il trouve ça nécessaire. Ilyah reste généralement un bisounours sur deux jambes. Un garçon doux et attentionné qui protégerait n'importe quelle fille pour son profit, car tout le monde sait qu'un garçon a besoin d'assouvir ses besoins secondaires de temps à autre et il est vrai que Ilyah jouit de sa beauté et de son charisme pour attirer les plus belles et naïves dans son lit, pour une nuit, ou deux. Son point faible restera bel et bien son obéissance et sa docilité. Il n'y a pas pire pour lui que de toujours savoir dire oui à ce que certains ou certaines pourraient lui demander, mais ne pensez surement pas qu'il est le genre de garçon à dire oui à tout et à rien, non, Ilyah n'est pas comme cela. S'il désire dire non, il a une façon très adéquate de la faire, c'est-à-dire, faire changer d'avis son interlocuteur plutôt que de refuser en bonne et due forme. Ce n'estjuste pas son genre de dire non, alors il utilise une tactique plutôt originale pour son genre, n'est-ce pas ? M'enfin, vous serez surpris d'apprendre qu'il reste des tonnes de traits de caractère à découvrir, encore enfoui au fin fond de lui <3

i remember

« Dis, dis, tu te rappelles quand on courrait dans les près de la vieille Ajhumma, et que… »

Comme-ci il l’écoutait. Comme-ci il absorbait ses paroles avec douceur et perfection. Il n’en a que faire, de ce que sa petite sœur lui dit, de ce qu’elle veut faire avec lui. Bien entendu, il agit en bon gentleman et approuve chacune de ses demandes. Il n’est pas coutume dans la famille de délaisser les plus jeunes quand on est l’ainé. Il n’est pas non plus coutume pour l’enfant ayant la responsabilité de surveiller sa sœur, de la laisser pleurer dans un couloir parce que monsieur ne désire pas jouer à la marelle avec elle. Certes, Ilyah n’a que treize ou quatorze ans, alors qu’elle, du haut de ses un mètres dix, elle arbore ses six ans avec un énorme sourire ravissant, qui en ferait chavirer plus d’un, sans doute. Il se laisse retomber sur le matelas qui borde sa chambre. Ils ont emménagés il n’y a pas longtemps à Busan, lui et ses parents, lui et sa petite sœur. Avant, ils partageaient leurs quotidiens tous ensemble, un sourire aux lèvres, des éclats de rire, mais à vrai dire, tout cela avait bel et bien disparu depuis que Papa Bae et Maman Bae avaient trouvés chaussures à leurs pieds pour leur carrière professionnelle. Mutés ici même, au fin fond de la dense population de Corée du Sud, ils ont dû emmener avec eux leurs tendres et chers enfants, attachés à la patrie de Russie, attachés à leurs origines. Saviez-vous qu’Ilyah et Inna sont tous deux nés à Moscou ? Saviez-vous que Papa Bae est un homme plutôt aisé et que son salaire lui permet d’offrir des bijoux magnifiques à sa femme et sa fille ? Personne ne sait tout cela, puisque personne n’essaye de connaitre le garçon et sa sœur, quand ils ont rejoint la communauté des enfants et adolescents obligés d’aller à l’école pour une parfaite éducation. Cela ne gênait pas tant que cela Ilyah. Il adorait l’école. Il s’y épanouissait particulièrement. Il trouvait ravissante le professeur qui s’occupait de lui et les autres de sa classe. Il trouvait ronchon le surveillant qui leur courrait après quand ils étaient tous en retard après les deux heures de sport épuisantes le jeudi matin. Ilyah s’épanouissait, mais contrairement à lui, Inna, la petite et unique fille des Bae, elle détestait complètement ça. Les autres enfants lui riaient au nez quand elle parlait de la Russie. Il fallait dire qu’ils avaient récupérés cet affreux accent quand ils parlaient, et il fallut bien des années pour s’en débarrasser. Inna aurait aimé s’en débarrasser maintenant plutôt que d’attendre d’être un peu plus ridiculiser et mépriser.

« Ilyyyyyya. Tu te rappelles jamais de rien ! T’es nul, inutile, complètement idiot, stupide. Tu sers à rien, à R-I-E-N. »

En grandissant, elle devenait mauvaise et capricieuse. Ilyah n'y faisait pas réelle-ment attention. Ce garçon était obéissant et faisait en sorte de la calmer du mieux, qu'il pouvait à chaque fois. Ses bras imposants, plus forts que les petites mains fra-giles d'Inna, réussissaient toujours à la prendre par les épaules et la serrer fort contre lui. Ce qu'ils avaient vécus, comme-ci il était capable de l'oublier. Ce qu'ils avaient partagés là-bas, comme-ci il était capable de faire croire qu'il n'y attachait aucune importance. Parfois, la nuit, il rêvait de ce joli minois qui ressemblait tant à celui de sa meilleure amie. Parfois, la nuit, il repassait en boucle les cassettes vidéo qu'ils avaient filmées pour les évènements tels que les anniversaires ou les fêtes de l'école auxquels ils ont participé ensemble, tous ensemble.

« Ilyaaaah. Tu m’oublieras jamais, ne ? Ow, et si tu vois mon frère, tu pourrais… Je veux pas que tu partes. T’trop jeune pour quitter tes amis et vivre ta vie. Yah ! Rigole pas. C’pas drôle, j’aimerais tant venir avec toi, mais… Mais mamotchka voudra jamais que je vous suive, et… Naon… Je… Ilyaaah ! »

A jamais il se rappellera les paroles de Hea Woo, parce que cette jeune fille au regard mar-ronné, qui vivait tout comme lui dans un pays qui n’était pas le sien, avec une identité co-réenne, elle était tout ce qu’il aimait pendant ses années là-bas, dans ce petit village éloigné où ils avaient appris à s’apprécier.
~.~.~.~.~.~
« Yah, Iliyah, j’veux cette poupée, et maintenant. Et… Mais attends-moi ! »

Si tôt dit, si tôt fait, Iliyah s’élançait dans la ruelle où la plus grande boutique de poupées en porcelaine régnait en maitre. La petite fille qui se tenait à ses côtés n’était pas bien grande. A vrai dire, elle devait avoir à peu près son âge à lui, dix-sept ou dix-huit ans à eux deux, mais mademoiselle réclamait encore cette jolie poupée qu’il achetait pour son plus grand plaisir à elle après des mois à économiser.

« Jiiiii ? »
« Voui ? »
« J’peux t’embrasser. »
« Q-quoooi ? »
« Allez, j’veux juste essayer. »
« T’malade. »
« P’être. »

Ses lèvres se plaquèrent sur celles de la jeune fille. Ils sont jeunes et frivoles. Ils sont indé-pendants l’un de l’autre, sans doute, peut-être, éventuellement, mais il ne sait pas ce qui le pousse à agir de la sorte. Il l’embrasse juste. Ses lèvres se meuvent juste contre celles de Ji Na, mielleuses, délicieuses. Il déguste et s’enivre d’elles. Son nez s’engouffre dans sa chevelure chatoyante. L’odeur de son parfum lui tourne la tête. Dieu qu’il aime ça. Dieu qu’il veut aller plus loin, mais il recule doucement, hors d’haleine et soupire légèrement, un sourire mince se dessinant sur ses lèvres charnues et rosâtres par la pression de leur premier baiser.

« Guh ? Ah, c’le répondeur. Bon. Ji Na ? Y parait que t’es rentré des USA, o-on pourrait se voir, naon ? J-J’pensais que… Bref. Rappelle moi, ça serait déjà ça. »

Il lui fallut deux heures pour rédiger à peine une phrase entière au téléphone, alors qu’il parlait à un simple répondeur. Il lui fallut des années pour comprendre l’importance qu’elle prenait dans son cœur. Au départ, tout le monde savait qu’il essayait de l’apprécier juste pour qu’elle ait de la bonne compagnie et que les gens arrêtent spontanément de la détester autant. Cependant, les filles la méprisaient parce que lui s’intéressait à elle. Cependant, les garçons s’intéressaient soudainement à elle, pour l’approcher lui et devenir tous amis avec lui. C’était assez pathétique la façon dont ils agissaient. C’était assez idiot la façon dont il s’en fichait.

« Dégage, tu m’énerves. »
« Tu sers à rien. »
« Va me chercher un smoothie. »

Elle le traitait souvent comme un moins que rien, mais à chaque fois, c'était elle qui se laissait tomber dans ses bras. Elle traitait souvent comme un idiot, mais à chaque fois, c'était lui qui gagnait la bataille et la prenait dans ses bras pour la faire taire. Cette relation n'avait rien d'anodine, n'est-ce pas ? C'était juste, prévisible, que Ji Na et Ilyah finissent ensemble, n'est-ce pas ? Ceci étant, Ilyah n'a jamais prévu que Hae Woo réapparaisse un jour sur le pas de sa porte, deux semaines avant que sa « propre obsession », Ji Na, ne revienne, des Etats Unis, avec un but, qui lui était totalement inconnu.

« Oh… Mais euh… J’pensais pas que t’étais avec quelqu’un, par-don. »

C’est hier que Hae Woo lui a dit ça, quand elle les a surpris dans les bras de l’autre alors qu’il venait de retrouver sa chère Ji Na depuis quelques années absentes de sa vie de grand garçon ambitieux qui désire absolument reprendre l’entreprise de son père. P’être bien que Hae Woo fut déçue, mais il est certain qu’elle a complètement bouleversé la vie de Ilyah et Ji Na.

behind the screen

mon pseudo est Lu et j'ai actuellement dix huit ans. je ne suis pas un alien, non non, je vis simplement en/au france et sur le forum je jouerai kim jae joong. ce compte est d'ailleurs mon premier j'ai connu le forum sur/par partenariat. je pense être présent(e) environ cinq fois sur sept. quant à mon niveau de rp, je dois faire environ une page word, minimum, dont... parfois 1000 mots en moyenne par rp, c'est pas mal hein ? le mot magique est validé par mushroom. (a) et avant de terminer ma fiche, je rajouterai une dernière chose : j'aime le bleu. c'est la couleur du ciel et de la mer... ouaaais, j'aime le plus *mavie.com*




Dernière édition par Bae Ilyah le Mar 17 Avr - 18:43, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité


MessageSujet: Re: Kim Jae Joong ★ Bae Ilyah [eeend]   Lun 16 Avr - 21:40

JAEJOOOOOOOONG. OHMAGAAAAAAAAAAWD.
bienvenuuuuuuuu. *A* bon courage pour ta fiche, avec l'espérance que ce ilyah restera. alors, si tu as le moindre problème, question ou autre, on ( je ) est ( suis ) là.
donc voilà, j'espère que tu te plairas sur stfu !
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


MessageSujet: Re: Kim Jae Joong ★ Bae Ilyah [eeend]   Lun 16 Avr - 21:53

    bienvenue sur stfu !

    bonne chance pour ta fiche, et que le meilleur gagne donc ? si tu as le moindre problème, comme la poulpette du dessus l'a dit, tu peux contacter un membre du staff.
    en espérant que tu t'amuses parmi nous.

    fighting !
Revenir en haut Aller en bas



Kwon Ji Na
avatar

❖ wonderful pawns.
they became useful as pawns in a game of chess.

Ϟ messages postés : 79
Ϟ live in seoul since : 28/03/2012


MessageSujet: Re: Kim Jae Joong ★ Bae Ilyah [eeend]   Lun 16 Avr - 22:22

*mon scéna*
Bienvenue parmi nous ♥
Si tu as des questions sur le perso, n'hésite pas ;)

a+


avatar by SillyBulle on ET ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité


MessageSujet: Re: Kim Jae Joong ★ Bae Ilyah [eeend]   Mar 17 Avr - 6:38

Bienvenue sur le forum :09:
Revenir en haut Aller en bas



Yoon Shin Hwa
avatar

❖ wonderful pawns.
they became useful as pawns in a game of chess.

Ϟ messages postés : 112
Ϟ live in seoul since : 16/04/2012


MessageSujet: Re: Kim Jae Joong ★ Bae Ilyah [eeend]   Mar 17 Avr - 18:06

Merciiiiiiii à vous toutes <3
Eleonore, grand merci pour m'avoir passer ma fiche pour que je la continue le temps du changement de design <3
J'ai à présent fini ma fiche *O* En espérant qu'elle convienneuh <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Bang Dawn
avatar

❖ kings & queens.
karma's only a bitch if you really are.

Ϟ messages postés : 335
Ϟ live in seoul since : 21/02/2012


MessageSujet: Re: Kim Jae Joong ★ Bae Ilyah [eeend]   Mar 17 Avr - 18:53

ton entrée dans la ville animée de séoul en tant que
ENAMORED
est une pure réussite.
mes félicitations, dès à présent, on peut te compter officiellement comme un membre de stfu et des enamored!

l'amour est un peu le sentiment qui donne un sens à ta vie, pour toi il n'est pas envisageable de vivre sans, tu es donc toujours en quête pour te procurer cette émotion. tu peux désormais vivre ta vie en toute liberté, mais fais attention ! la vie ne te réserve pas que de bonnes surprises, et tu peux amèrement le regretter si tu ne te conduis pas comme il le faudrait. soit, désormais tu peux créer ton topic pour tes relations, ou celle pour ton téléphone, msn ou autres merveilles de la technologie, ainsi que faire une demande pour avoir un logement. ou si tu t'ennuies entre deux rps, tu peux te retrouver avec d'autres membres sur le topic de flood ou la c-box. si tu as une question, le staff est à ta disposition et ne mords presque jamais, promis !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Kim Jae Joong ★ Bae Ilyah [eeend]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
stfu. :: i want nobody but you, you. :: archives time. :: autres-